The vacuum

Le jour est mort,
Le soir aussi.
Je peux t’entendre,
Pas te répondre.

 Je suis touché
Et écorché,
Lacé et agacé,
Prostré et menacé.

Laisse-moi toucher ce doux rideau de compassion,
Ce voile si sensuel qui exalte mes passions,
Enchevêtré dans la chaleur de tes rayons. 

Embrasse-moi,
Embrase-moi,
Éreinté,
A moitié.

 Au fond de moi, tu restes là. 

Je ne suis qu’un enfant,
Aimant malgré l’amant.
Amer est le désert,
Perverse est l’atmosphère.  

Je suis le vide. 

Désarçonné face à l’adversité,
Plus bas, plus bas, plus bas, toujours plus bas.  

Plus vite mon amour, est en proie.
Plus vite mon amour, est en proie.
Mon sanctuaire est vide,
Ne retient que l’émoi. 

Embrasse-moi,
Encore une fois,
Juste une fois,
Encore une fois,
Garde-moi,
Auprès de toi.  

Ravive la foi,
Je ne supporte plus,
Partiel/Superficiel,
Je veux le substantiel.
Prélassé face au ciel,
Ton souffle caressant,
Ton parfum rassurant. 

Aux confins de l’attraction,
De tes émanations,
Mes mains esquissent,
Sous une myriade d’étoiles,
Tes rondeurs exquises;
Parcourent tes creux célestes,
Reliefs divins. 

J’ai goûté à l’élixir, aspiré ton doux nectar.
Spatial, intemporel; glacial est l’hydromel.  

Mes mains s’enfoncent dans tes parfaites imperfections.
Je suis plein d’ivresse à l’idée de tes promesses,
Gravir tes infinis, relever tes défis. 

Peu importe, pour toujours,
Peu importe, par amour,
Peu importe, par bravoure,
Peu importe, je savoure.  

L’imperfectible,
L’indescriptible,
Insaisissable. 

Indécis,
Incohérent,
Incapable,
Intransigeant,
Indolent,
Incompétent. 

C’est ton venin,
Qui guérira,
J’aurai la foi.
Encore une fois,
Je ne suis pas moi.

 Paroles :

Answers after answers,
Answers after answers. 

It’s like an echo,
Blowing my head,
Blowing my head,
Pounding my head. 

I saw the lead in sidereal halo,
I saw the seed in the so real ego.
I hear the noise of the vacuum.

Je me terre loin des hordes, dans tes cordes austères,
Immobile et fragile dans ce vide éphémère.
(x2)

Frustration (x5)
Destruction (x4)
Explosion (x4)
Expansion (x4)

 ———————

Formé dans le moule,
Formé dans le moule,
Estampillé,
Estampillé,
Relié par le cordon
Tu t’éloignes peu à peu.
Jour après jour,
Le lien se rompt
Tu y penses, encore et encore. 
Coupe le cordon !
Coupe le cordon ! 
Provoque le changement,
L’évolution,
Le court-circuit. 
Colère, rage, tristesse et désespoir,
Encore et encore.
Le lien n’est plus. 
Ils tiennent encore le cordon. »
Tu n’es plus dans le moule,
Tu n’es plus dans le moule.
Retourne-toi,
Tu en es sûr. 
Mais ils tiennent le cordon.
Tu te débats,
Aux abois. 
Le lien n’est plus,
Alors pourquoi ?
Le lien n’est plus,
Alors sois sûr.
Ils restent là et te rendent las.
Tu ne changeras pas dans leur aperception.
Ressaisis-toi,
Ressasse,
Renie,
L’esprit vaincra.